John Prine – « Souvenirs » – Live from Sessions at West 54th

John Prine – « Souvenirs » – Live from Sessions at West 54th



John Prine artiste « Biographie » en abrupt des Sessions at West 54th.
#johnprine #mémoires

Achetez l’ensemble des sessions ici :

http://portière.johnprine.net/collections/john-prine-music-video/products/john-prine-sessions-at-west-54th-dvd

Restez menacé des sorties, des nouvelles et de la fret de John Prine :
Instagram : https://www.instagram.com/john_prine/?hl=en
Facebook : https://www.facebook.com/JohnPrine/
Twitter : https://twitter.com/JohnPrineMusic
Vivier John Prine : https://portière.johnprine.com/
Détail de communication : https://signup.e2ma.net/signup/1794389/1229/?v=a

Abonnez-vous à Oh Boy Records : http://www.youtube.com/channel/UCNX7kRW86xnQwRSu7GhH83Q?sub_confirmation=1

Oh Boy Records : https://www.ohboy.com
Facebook : https://www.facebook.com/ohboyrecords/
Instagram : https://www.instagram.com/ohboyrecords/
Twitter : https://twitter.com/ohboyrecords

Lyrics :
Toute la neige s’est transformée en eau
Les jours de nativité sont venus et sont partis
Les babioles cassés et les flamme fanées
Sont intégral ce qu’il complément moyennant s’attendre
Je déteste les cimetières et les séculaire prêteurs sur honoraires
Car ils me font régulièrement raller
Je ne peux pas omettre la manière lequel ils me volent
De mes mémoires d’vigueur
Les mémoires ne s’achètent pas
Ils ne peuvent pas créature gagnés gratos pendant les carnavals
Il m’a fallu des années
Avec conserver ces mémoires
Et je ne sais pas comme ils m’ont décampé
Les cœurs brisés et les fenêtres sales
Couvrir la vie rebutant à avertir
C’est par conséquent antan soirée et ce aurore
Me paraissent régulièrement les mêmes
Je déteste engouffrer de vieilles lecture d’ardeur
Car elles-mêmes me font régulièrement raller
Je ne peux pas omettre la manière lequel ils me volent
Des mémoires de ma maîtresse
Les mémoires ne s’achètent pas
Ils ne peuvent pas créature gagnés gratos pendant les fêtes foraines
Il m’a fallu des années
Avec conserver ces mémoires
Et je ne sais pas comme ils m’ont décampé

source

Add a Comment

Your email address will not be published.

Translate »